Ministère de la Fonction Publique, de la Modernisation du Service Public, Chargé de la Réforme de l'Etat

Sceau de Republique Gabonaise

L’Appui Technique de la Banque Mondiale auprès du Ministère de la Fonction Publique.

Logo

Le Ministre de la Fonction Publique, Ali Akbar ONANGA Y’OBEGUE a reçu ce mercredi 22 août 2018 en entretien, la Directrice des opérations de la Banque Mondiale Elisabeth HUYBENS en présence de la représentante Résidente de la Banque Mondiale, Alice R. OUEDRAOGO.

Cet entretien avait pour objet de faire un tour d’horizon concernant l’appui budgétaire de la Banque Mondiale et l’assistance technique qu’elle accorde à notre pays dans le cadre des reformes entreprises au Ministère de la Fonction Publique.

L’occasion a été donné au Ministre de la Fonction Publique de transmettre les informations à ses hôtes sur l’effectivité voire le niveau d’exécution des projets arrêtés d’un commun accord. Il s’est agi aussi de s’assurer que cette assistance est non seulement, conduite dans de bonnes conditions mais aussi conforme aux objectifs poursuivis à cet effet. Les partenaires ont exprimés par la même occasion leur satisfaction au égard de toutes les mesures déjà mises en œuvre par le gouvernement, et ce malgré les difficultés que connait notre pays. La Directrice des opérations a qualifié ces mesures prises jusqu’ici de courageuses et nécessaires. En outre, le Ministre n’a pas manqué d’exprimer des besoins additionnels notamment en matière de communication pour de grandes réformes institutionnelles dans le but de mieux vulgariser les reformes structurelles et conjoncturelles importantes prises par le gouvernement. De même, qu’il a indiqué à titre de rappel que ces réformes sont d’abord faites au profit de l’agent public et de l’usager du service public , il s’agit d’améliorer la qualité du service public rendu et d’améliorer les conditions de travail de l’agent public , donc il ne saurait être question de penser que ces réformes sont faites contre l’agent public tout au contraire ;donc pour cela, nous devons parler avec les partenaires sociaux pour expliquer le bien-fondé de ces reformes afin que tout le monde puisse être au diapason de la bonne information et mieux comprendre les reformes pour mieux les accepter a-t-il conclu.

La Banque Mondiale pour sa part a réaffirmé son intention d’accompagner le Gabon dans ce programme de réforme de la Fonction Publique au regard des efforts courageux et impressionnants déjà consentis.

Publié le : 23 / 08 / 2018


En Haut